Vécu : le calvaire de ma première journée au bureau avec un masque

Buée sur les lunettes, mauvaise compréhension, suffocation, maux de tête… La “rentrée masquée” n’a pas été de tout repos. Obligatoire en entreprise depuis le 1ᵉʳ septembre, le port du masque est loin de faire l’unanimité.

Buée sur les lunettes, mauvaise compréhension, suffocation, maux de tête… La “rentrée masquée” n’a pas été de tout repos. Obligatoire en entreprise depuis le 1ᵉʳ septembre, le port du masque est loin de faire l’unanimité.

Cette rentrée 2020, particulière pour l’ensemble des Français, restera certainement gravée dans les esprits. Si le retour des vacances nous laisse nostalgiques, le port du masque en entreprise accentue l’envie de repartir. En effet, depuis le 1ᵉʳ septembre, le gouvernement l’a rendu obligatoire. Cela fait suite à l’avis rendu par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP), qui recommande le port du masque dans les lieux collectifs clos.

La mesure doit permettre d’”éviter un rebond de l’épidémie en protégeant la santé de chacun sur son lieu de travail, mais aussi de ses proches une fois rentré à son domicile”, détaille le ministère de l’Economie.

On peut d’ailleurs lire sur le site que “le port du masque en entreprise est systématique dans les lieux de travail clos réunissant plusieurs personnes”. Cela concerne donc les open space, salle de réunion, espace de circulation, lieu de restauration collective ou encore les vestiaires.

Port du masque en entreprise : la communication entachée

C’est indéniable, le masque de protection permet de…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...