Vaccin obligatoire ; liberté de conscience… Chez les politiques, qui propose quoi ?

A en croire le gouvernement, la situation sanitaire semble moins inquiétante qu’il y a quelques semaines. Mais cela ne signifie pas que le coronavirus est défait et certains ne jurent désormais plus que par le vaccin obligatoire.

A en croire le gouvernement, la situation sanitaire semble moins inquiétante qu’il y a quelques semaines. Mais cela ne signifie pas que le coronavirus est défait et certains ne jurent désormais plus que par le vaccin obligatoire.

“Ma crainte, c’est que les Français ne se fassent pas assez vacciner”, affirmait récemment Jean Castex, devant les micros de nos confrères du Monde. Depuis, le Premier ministre a réaffirmé à plus d’une reprise la place du vaccin anti-coronavirus dans la politique sanitaire du gouvernement. Dernièrement, il le faisait devant les députés, à l’Assemblée, tandis qu’il était interrogé sur la gestion de l’épidémie. Force est de constater que ces derniers arrivent. Certains pourraient même faire leur grande entrée sur la scène internationale dans les mois qui viennent, ainsi que l’a déjà expliqué Planet.

Mais de toute évidence, cela ne suffira pas à convaincre les Françaises et les Français. Comme le rappelle Le Figaro, 60% d’entre eux se disent contre toute obligation à se faire vacciner et près de la moitié refusent tout simplement de s’y soumettre. Les résultats de l’étude d’Odoxa-Dentsu…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...