“Un crime parfait” : ces deux hypothèses sur la disparition de Delphine Jubillar

Plus d’un mois après sa soudaine disparition, impossible de dire ce qui est arrivé à Delphine Jubillar la nuit du 15 décembre. Interviewé par Paris Match, l’avocat des proches de l’infirmière retient deux hypothèses.

Plus d’un mois après sa soudaine disparition, impossible de dire ce qui est arrivé à Delphine Jubillar la nuit du 15 décembre. Interviewé par Paris Match, l’avocat des proches de l’infirmière retient deux hypothèses.

Le mystère s’épaissit. À ce jour, aucune élément probant ne permet de dessiner le scénario de la disparition de Delphine Jubillar, née Aussaguel. Cette infirmière de 33 ans a quitté son domicile du Tarn la nuit du 15 décembre 2020… Et n’a plus donné signe de vie depuis. Alors que les forces de l’ordre semblent avoir exploré toutes les pistes du suicide à la mauvaise rencontre, l’enquête est au point mort. 

Maître Philippe Pressecq, avocat des proches amies de Delphine Jubillar s’étant constituées parties civiles, a accordé une interview à nos confrères de Paris Match. Dans les colonnes du média français, l’avocat revient sur le jour où cette mère de famille s’est volatilisée, mais aussi sur ses hypothèses concernant cette soudaine disparition.

Delphine Jubillar : “La jeune maman venait de faire les cadeaux de Noël de ses enfants”

L’avocat justifie la légitimité de ses clients à se constituer partie civile dans ce dossier. “Mes clients étaient totalement ancrés dans la vie quotidienne de Delphine”, explique-t-il. En effet, ces derniers ont vu la mère de famille quelques heures seulement avant sa disparition. “Delphine était…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...