Train, métro, bus… En plus du port du masque, faut-il aussi éviter de parler dans les transports en commun ?

Alors que la circulation des nouveaux variants fait craindre une nouvelle vague épidémique plus dangereuse, l’Académie nationale de médecine vient de publier plusieurs recommandations. De nouveaux gestes barrière pourraient laisser la population perplexe.

Alors que la circulation des nouveaux variants fait craindre une nouvelle vague épidémique plus dangereuse, l’Académie nationale de médecine vient de publier plusieurs recommandations. De nouveaux gestes barrière pourraient laisser la population perplexe.

“Chut ! Silence…” Serons-nous aussi privés de conversations ? Alors que les restrictions sanitaires pèsent déjà lourdement sur le quotidien et le moral des Français, qui ont vu leur vie sociale s’effondrer, de nouveaux gestes barrière pourraient créer des confusions.

Dans un communiqué publié ce vendredi 22 janvier 2021, intitulé “Faut-il modifier les gestes barrière face à l’irruption de variants du SARS-CoV-2 ?” l’Académie nationale de médecine (ANM) revient en premier lieu sur les nouvelles recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique, quant au type de masque à utiliser. “La circulation de variants plus contagieux dans la population risquant d’aggraver la situation épidémiologique actuelle, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) préconise de ne porter que des masques chirurgicaux ou des masques en tissu de catégorie 1 (norme Afnor) et d’étendre la distanciation physique de 1 à 2 mètres entre chaque personne.” Point que l’ANM remet en question.

Variants : les masques artisanaux doivent-ils vraiment être abandonnés ?

“L’efficacité des masques ‘…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...