Taxe sur les ordures ménagères : devra-t-on bientôt payer en fonction du poids de nos poubelles ?

De nombreuses communes françaises ont déjà créé une “redevance incitative”, ou taxe pollueur-payeur, afin de réduire la quantité de déchets produite par chaque foyer. Elle entrera par exemple en vigueur en 2022 à Grenoble où les poubelles seront pucées et les bennes équipées d’un lecteur.

De nombreuses communes françaises ont déjà créé une “redevance incitative”, ou taxe pollueur-payeur, afin de réduire la quantité de déchets produite par chaque foyer. Elle entrera par exemple en vigueur en 2022 à Grenoble où les poubelles seront pucées et les bennes équipées d’un lecteur.

Le montant de votre taxe sur les ordures ménagères sera-t-il bientôt indexé sur le poids de vos poubelles ? Selon La Dépêche, 200 communes ont déjà fait ce choix en France et d’autres y songeraient sérieusement. L’objectif est évidemment de pousser les Français à limiter leurs déchets dans une préoccupation environnementale, mais aussi d’économiser de l’argent en réduisant le montant de la taxe pollueur. Le but est surtout d’anticiper l’échéance de 2025, date à laquelle la Loi de transition énergétique votée en 2015 imposera la généralisation du tri à la source des biodéchets.

Faire payer les usagers selon les quantités de déchets jetées

Alors qu’ils représentent un tiers des déchets de nos poubelles, La Dépêche assure qu’ils sont à ce jour incinérés ou enfouis, alors qu’ils pourraient servir pour fabriquer du compost ou du biogaz. C’est pour remédier à ce constat alarmant que de nombreuses communes ont décidé d’instaurer une “redevance incitative” pour financer la collecte et le traitement de ces…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...