Sécurité routière : pourquoi il faut se méfier des nouveaux véhicules à radar embarqué qui arrivent dans vos régions

Depuis ce lundi 4 janvier 2021, les voitures-radar, exploitées par des prestataires privés, débarquent dans diverses zones en France. À terme, 450 véhicules de ce type seront utilisés cette année.

Depuis ce lundi 4 janvier 2021, les voitures-radar, exploitées par des prestataires privés, débarquent dans diverses zones en France. À terme, 450 véhicules de ce type seront utilisés cette année.

Les excès de vitesse davantage traqués. En ce début d’année 2021, les voitures-radar vont se multiplier sur nos routes. La mesure a été validée par le gouvernement lors du vote du PLF 2021 (Projet Loi de Finances) dans le cadre des “structures et dispositifs de Sécurité routière”. Selon le PLF 2021, 450 voitures-radar sont prévues d’être utilisées d’ici la fin de l’année dans le pays. Circulant d’ores et déjà en Normandie, Pays-de-la-Loire, Centre-Val-de-Loire et Bretagne, ce système embarqué, aussi appelé radar mobile mobile se déploie désormais dans le Loiret, mais aussi dans les Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté, Grand-Est et Nouvelle-Aquitaine. Comment fonctionnent ces véhicules privés ?

Radars privés : deux employés à bord

Comme le confirme la préfecture du Loiret, les “radars privés” flashent les automobilistes en excès de vitesse. Le mystère plane en revanche sur le chiffre exact de la flotte attribuée au département du Loiret : “À l’échelle du Centre-Val de Loire, cela représente vingt véhicules banalisés”, précise le directeur de cabinet du préfet, Xavier Marotel à…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...