Routiers, soignants, caissiers… Quel est vraiment leur salaire ?

Ils sont en première ou deuxième ligne de la crise sanitaire actuelle, et font tourner le pays. Des métiers “essentiels” dont le salaire mériterait d’être revalorisé, selon certaines organisations salariales.

Ils sont en première ou deuxième ligne de la crise sanitaire actuelle, et font tourner le pays. Des métiers “essentiels” dont le salaire mériterait d’être revalorisé, selon certaines organisations salariales.

La France est confinée, mais pas eux. Ces travailleurs assurent la continuité de la vie du pays, durant la mesure de distanciation sociale, qui a débuté le 17 mars dernier. Ils sont soignants, policiers, pompiers, agents de nettoyage et de sécurité, routiers, caissiers, postiers, livreurs, militaires, employés de pompes funèbres… et sont aux premières lignes de la crise sanitaire.

“Le confinement a renvoyé à la maison toutes les activités non vitales et fait resurgir le “back-office” (…), les soutiers de l’économie qui font tourner la machine”, a indiqué le politologue Jérôme Fourquet au Figaro.

Si l’hommage des Français était au départ rendu chaque soir à 20h au personnel soignant depuis leur balcon, le remerciement s’est à présent généralisé à l’ensemble de ces professions.

Des professions mal équipées

Souvent, ces actifs manquent de protections adéquates. Certains ont d’ailleurs perdu la vie, en contractant le Covid-19 sur leur lieu de travail. Par ailleurs, des organisations syndicales, dont FO, réclament une revalorisation salariale de ces métiers dits “essentiels”.

“Ces salariés ne sont pas très bien rémunérés en général. Ils sont tous au Smic et ce n’est pas normal…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...