Radars : tout ce qui change sur les routes cette année

Modernisation du matériel, augmentation du parc… Les automobilistes ont-ils plus de risques de se faire flasher en cette nouvelle année ?

Modernisation du matériel, augmentation du parc… Les automobilistes ont-ils plus de risques de se faire flasher en cette nouvelle année ?

Quelle est la liste de matériel qui sera mise en service au cours de l’année 2022 ? Après la vague de destruction des radars durant la crise des Gilets jaunes en 2018 et 2019 et la chute du trafic engendrée par la crise sanitaire, le gouvernement entend grandement augmenter ses recettes via les https://www.planet.fr/magazine-auto-radars-la-liste-des-radars-qui-vous-piegent.453246.1501.html?xtor=SEC-143, en 2022. L’exécutif mise sur 714 millions d’euros pour les seuls radars automatiques, contre environ 700 millions d’euros l’an dernier (alors que 809 millions d’euros étaient initialement prévus) rapporte l’https://www.largus.fr/actualite-automobile/radars-ce-qui-vous-attend-en-2022-10810393.html, qui a consulté les annexes budgétaires du PLF 2022. Il y a deux ans, 553 millions d’euros avaient été récoltés.

Comme l’indique la note du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, “le parc continuera à être maintenu sous le seuil maximal de 4 700 radars automatiques, conformément aux orientations fixées par le comité interministériel de la sécurité routière du 2 octobre 2015”. Ainsi, le parc “devrait compter, au 31 décembre 2022, environ 4 500 appareils radars actifs et 800 cabines”, ajoute Bercy.

Auto : gare aux radars urbains en 2022

Cette nouvelle année sera sous le signe de la modernisation du matériel existant. 200 cabines classiques sur 800 seront mises au rebut, et 300 nouveaux radars…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...