Radars : ce qui change avec le confinement

Si les radars continuent de flasher les automobilistes en infraction, les conducteurs bénéficient toutefois de plus de temps pour payer les contraventions. Faisons le point.

Si les radars continuent de flasher les automobilistes en infraction, les conducteurs bénéficient toutefois de plus de temps pour payer les contraventions. Faisons le point.

Gare aux excès de vitesse ! En plus des amendes pour non présentation d’autorisation de sortie, vous n’êtes pas à l’abri d’écoper d’une contravention pour infraction au code de la route. Les radars continuent en effet de flasher les automobilistes tentés d’aller plus vite que ce qu’il est autorisé. Ils semblent d’ailleurs être nombreux : paradoxalement, alors que le trafic routier a drastiquement chuté, les excès de vitesse ont, eux, explosé, rapporte France 3 Normandie.

Certains conducteurs pourraient en revanche l’ignorer. En effet, nombreux sont les Français à être confinés loin de chez eux, dans leur résidence secondaire. La contravention étant envoyée au domicile principal, ils ne peuvent donc en prendre connaissance.

Radars : adaptation des règles de traitement

Problème, d’ordinaire, une amende forfaitaire doit être réglée sous 45 jours (ou 60 jours sur internet), après la date d’émission de l’avis de contravention. En cas de non-respect de ce délai, le montant est alors immédiatement majoré. Ainsi, au…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...