Quelle retraite vont toucher les maires sortants ?

Ils sont nombreux à avoir été délogés de leur hôtel de ville où à n’avoir pas brigué leur propre succession. Celles et ceux qui ont dû quitter la mairie peuvent donc prétendre à une pension de retraite. Mais tous ne toucheront pas la même…

Ils sont nombreux à avoir été délogés de leur hôtel de ville où à n’avoir pas brigué leur propre succession. Celles et ceux qui ont dû quitter la mairie peuvent donc prétendre à une pension de retraite. Mais tous ne toucheront pas la même…

Grégory Doucet, Léonore Moncond’Huy, Michèle Rubirola… La “vague verte” des élections municipales de 2020 a ramené avec elles une pléthore de nouveaux visages. Certaines, comme Martine Aubry, ont su défendre leur siège à l’hôtel de ville tandis que d’autres, comme Jean-Claude Gaudin, ont décidé de ne pas briguer leur propre succession. Il en est aussi, comme Alain Claeys, à n’avoir su conserver leur place. Le socialiste, qui achève donc son deuxième mandat, a rendu les clefs de Poitiers à Léonore Moncond’Huy, la plus jeune élue écologique à remporter un pareil scrutin cette année.

Si l’on sait ce que vont devenir les femmes et les hommes élus par les Françaises et les Français, une question demeure : quel sera l’avenir, au contraire, des perdants ? Pour certains d’entre eux, la vie politique continue et les mandats se succèdent, au rythme des élections. Pour d’autres,  il faudra potentiellement s’attendre à un retour dans le privé. Les reconversions existent, en témoigne par exemple le parcours d’Arnaud Montebourg.

Les maires ont-il droit à une retraite spécifique ?

D’aucuns, cependant, approchent dorénavant de la retraite. Et, dans ces cas-là, avoir été maire peut présenter…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...