Prix du gaz : fausse joie pour les consommateurs

La baisse des tarifs réglementés de vente du gaz sera finalement beaucoup moins forte que prévu. Le gouvernement a en effet décidé de la lisser sur les prochains mois.

La baisse des tarifs réglementés de vente du gaz sera finalement beaucoup moins forte que prévu. Le gouvernement a en effet décidé de la lisser sur les prochains mois.

Moins 0,3% au lieu de 5,1% ! Telle sera finalement la diminution des tarifs réglementés de vente de gaz appliqués par Engie au 1ᵉʳ juillet 2020. Le gouvernement, qui craignait que cela provoque une forte hausse des prix au second semestre, a préféré jouer la carte de prudence, en lissant la baisse sur les prochains mois. Notamment en hiver, a annoncé mercredi 24 juin la Commission de régulation de l’énergie (CRE) via un communiqué.

“La crise sanitaire a en effet entraîné une chute historique des prix du gaz naturel en Europe, ce qui pourrait se traduire par un rattrapage et donc une augmentation des prix en fin d’année. Le mécanisme de lissage limite les hausses tarifaires qui pourraient intervenir au dernier trimestre”, précise la CRE. Le gouvernement a présenté un projet d’arrêté qui “valide la formule tarifaire proposée par la CRE et retient sa recommandation de lisser l’évolution des tarifs réglementés de vente de gaz naturel entre le 1ᵉʳ juillet 2020 et le 28 février 2021”. La CRE note avoir “rendu un avis favorable”.

La Commission précise toutefois que depuis le 1ᵉʳ janvier 2019, les tarifs du gaz ont baissé au total de 25,5%.

Gaz : vers la disparition des tarifs réglementés

Si le tarif réglementé de…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...