Les marchés vont-ils finalement disparaître ?

Les règles se durcissent. Encore très fréquentés, ces lieux de convivialité, sont aussi des zones à risque. Certaines villes les ont déjà interdits.

Les règles se durcissent. Encore très fréquentés, ces lieux de convivialité, sont aussi des zones à risque. Certaines villes les ont déjà interdits.

Le non-respect des mesures de sécurité menace l’ouverture des marchés ouverts, en plein air ou fermés. En effet, malgré le confinement, ces lieux très prisés par les Français, qui viennent, en plus de faire les courses, se détendre, restent encore très fréquentés.

Pour l’heure, comme le précise le ministère de l’Intérieur à CheckNews “il est possible de se rendre avec son attestation de déplacement dérogatoire dans un marché distribuant des produits alimentaires et de première nécessité”. Les gestes barrières doivent toutefois être respectés. Beauvau indique d’ailleurs que “des contrôles de police et de gendarmerie sont effectués sur les marchés pour vérifier que seuls des produits alimentaires et de première nécessité sont vendus, à l’exclusion de tous autres produits”.

Or, malgré le marquage au sol, apparaissant de plus en plus devant les étals, la distance sociale d’un mètre est loin d’être appliquée. L’espacement des étals n’est pas non plus optimal. Les gens s’agglutinent et discutent, rapporte…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...