Laboratoires saturés, pénurie de tests PCR… Allons-nous vers “un tri des malades” ?

La politique de dépistage massif du Covid-19 du gouvernement semble atteindre ses limites. Les laboratoires, au bord de l’implosion, ne peuvent plus tester tout le monde.

La politique de dépistage massif du Covid-19 du gouvernement semble atteindre ses limites. Les laboratoires, au bord de l’implosion, ne peuvent plus tester tout le monde.

Faut-il tester tous les asymptomatiques ? Pour les laboratoires, la réponse est claire : non. Cela prendrait bien trop de temps. Alors que pour endiguer la propagation du coronavirus sur le territoire, le gouvernement n’a cessé d’augmenter les capacités de dépistages, les centres se retrouvent aujourd’hui saturés. La situation épidémiologique s’aggravant au fil des jours a en effet fait exploser la demande de tests.

Tests PCR : la rupture de stock est proche

Ce jeudi 10 septembre, le docteur Jonathan Favre, médecin généraliste à Villeneuve D’Ascq (Nord), a posté un message d’alerte sur Twitter : Il y a une “pénurie d’écouvillons dans les centres sans rendez-vous” et une “pénurie de réactifs avec 1 500 tests en attente”. “Nous n’avions” pourtant “pas de problème il y a 15 jours”, a-t-elle assuré.

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...