La maison d’une retraitée squattée deux fois cinq jours : que s’est-il passé ?

Cette retraitée, qui réside en Ehpad depuis un an, a vécu un véritable calvaire. Son logement situé à Carrières-sous-Poissy (Yvelines) a été squatté à deux reprises en seulement cinq jours. L’un des squatteurs, qui avait cambriolé la maison de la victime, a été condamné à 15 mois de prison.

Cette retraitée, qui réside en Ehpad depuis un an, a vécu un véritable calvaire. Son logement situé à Carrières-sous-Poissy (Yvelines) a été squatté à deux reprises en seulement cinq jours. L’un des squatteurs, qui avait cambriolé la maison de la victime, a été condamné à 15 mois de prison.

Les faits se sont déroulés à Carrières-sous-Poissy, dans les Yvelines. Une retraitée résidant dans un Ehpad a été victime de deux squats à son domicile en seulement cinq jours. Selon le site Actu.fr, le domicile venait d’être déserté quand de nouveaux inconnus ont investi la maison de la retraitée, seulement cinq jours après. Ces derniers sont rentrés en cassant la porte du garage à coups de pieds. Mercredi 7 octobre 2020, l’auteur du cambriolage a été jugé au tribunal de Versailles et condamné à quinze mois de prison assortis d’une interdiction définitive du territoire français. Avec trois de ses amis, l’homme avait passé la nuit dans la résidence de la retraitée. A noter que les autres complices n’ont pas encore été retrouvés par les forces de l’ordre et se trouvent actuellement dans la nature.

C’est la fille de la victime, présente au procès, qui a découvert la présence des squatteurs dans la maison de sa mère. Le mardi 6 octobre 2020, cette dernière venait au domicile pour faire un peu de ménage, à la suite du précédent squat. Son témoignage est bouleversant : “Je me suis alors approchée jusqu’à la chambre de ma mère et j’ai vu…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...