La droite n’arrive pas à faire émerger un leader : Nicolas Sarkozy prend-il trop de place ?

Depuis la fin du mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy, la droite n’a pas su faire monter de personnalité politique susceptible de prendre les rennes du parti. Mais est-il source de maux ou symptôme du problème ?

Depuis la fin du mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy, la droite n’a pas su faire monter de personnalité politique susceptible de prendre les rennes du parti. Mais est-il source de maux ou symptôme du problème ?

Rachida Dati, Christian Jacob… Près d’une décennie après la fin du mandat de Nicolas Sarkozy, ils sont encore nombreux, à droite, à courir après ses faveurs. Le jeudi 27 février 2020, l’ancien chef de l’Etat se rendait pour la première fois au siège des Républicains depuis bientôt quatre ans, rapporte BFMTV. Il venait précisément y distribuer quelques bons points puisqu’il avait rendez-vous avec le chef du parti qu’il a créé puis dirigé jusqu’en 2016.

A l’approche des municipales, le dernier président de la République issu du sérail de la droite traditionnelle a voulu “donner un signe d’amitié et de fidélité” à Christian Jacob. Par le passé, rappelle Le Figaro, il avait d’ores et déjà eu quelques tendres mots à son égard. “Il est pour moi l’exemple même de fidélité et de loyauté”, déclarait-il en début de mois, dans les colonnes du même quotidien.

Mais il n’y a pas qu’à son ami et successeur qu’il accorde des marques de son affection. L’homme d’État a aussi fait savoir qu’il serait présent le 9 mars, au côté de Rachida Dati, dans le 8ème arrondissement de Paris. Ils se retrouveront salle Gaveau pour un meeting de campagne, là où l’ancien ministre de Jacques Chirac avait fêté sa victoire le 6…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...