Auto : cette facture risque d’être plus douloureuse

Si vous garez votre voiture sur un emplacement gênant ou dangereux, vous pourrez bien avoir une mauvaise surprise. En plus de devoir vous rendre à la fourrière pour récupérer votre véhicule, vous devrez probablement vous acquitter d’une somme plus élevée qu’à l’accoutumée. Comme le révèle en effet le site officiel de l’administration française, service-public.fr, la facture risque d’être un peu plus douloureuse. Un arrêté publié par le Journal officiel du 31 août 2019 dévoile plus d’informations à ce sujet, rapporte Capital.

En comparaison au dernier arrêté datant du 28 décembre 2018, on y apprend que deux des frais à payer pour récupérer votre véhicule vont augmenter.

Auto : des frais d’enlèvement et de garde journalière plus élevés

120,18 euros contre 119,20 avant le 1er septembre. Tel est à présent le montant maximum des frais d’enlèvement qui peut être réclamé.

Le prix de la garde journalière d’une voiture particulière est aussi plus cher : de 6,31 euros par jour, il est passé à 6,36 euros par jour maximum.

Les autres frais restent par ailleurs inchangés. Il vous faudra donc toujours payer :

  • 7,60 euros si votre voiture a été immobilisée par un sabot
  • 15,20 euros pour les opérations préalables à la mise en fourrière (soit le déplacement de votre véhicule)
  • 61 euros pour l’expertise de votre véhicule (obligatoire à partir du quatrième jour de détention)

À noter également que “le gardien de la fourrière ne restitue le véhicule qu’à partir du moment où tous les frais de fourrière (en plus de l’amende liée à l’infraction initiale) ont été réglés”, énonce le site de l’administration française.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc etc...