Une grand-mère poignardée alors qu'elle se baladait avec ses petits-enfants

Poignardée à côté de ses deux petits-enfants ! Ce mardi 29 octobre 2019, en fin de matinée, une femme âgée de 59 ans a reçu un coup de couteau dans le dos, porté par un jeune homme. La scène s’est déroulée sur une voie verte de Valframbert dans l’Orne (non loin d’Alençon), relaie Ouest-France.

“Une femme de la commune se promenait avec ses deux petits-enfants en bas âge, quand elle a été victime d’une agression au couteau. Je la connais bien, c’est mon ancienne voisine. Elle a été conseillère municipale au début de ce mandat”, explique Francis Aïvar, le maire de Valframbert. 

L’agresseur a tenu des propos violents lors de son acte

C’est en croisant la quinquagénaire que l’individu se serait retourné pour lui asséner un violent coup de couteau. L’histoire ne s’arrête pas là… Selon le procureur d’Alençon, celui-ci lui aurait déclaré : “J’ai une mission, je suis envoyé par Dieu et je dois vous tuer. Choisissez : c’est vous ou les enfants !”.

L’arme blanche s’est brisée après cet assaut brutal, laissant la lame dans le dos de la victime. La femme blessée est restée à terre avec ses deux petits-enfants à ses côtés. L’homme, quant à lui, a pris la fuite. 

Un cycliste lui est venu en aide quelques minutes après

Par chance, un cycliste passait non loin et s’est arrêté pour porter assistance à la grand-mère. Constatant qu’elle perdait son sang, il appelé son mari, après s’être renseigné sur la situation.

C’est en arrivant sur place que ce dernier a appelé à l’aide. “Ce qui explique que les secours et la police sont arrivés sur place un quart d’heure après l’agression”, a d’ailleurs indiqué le procureur de la République d’Alençon, François Coudert.

Un poumon perforé suite au violent coup de couteau porté par l’individu

“La victime est grièvement blessée, mais son pronostic vital n’est pas engagé”, poursuit François Coudert dans les colonnes du quotidien.

À son arrivée à l’hôpital d’Alençon, les médecins ont constaté que la victime avait un poumon perforé. Elle a dû être transférée d’urgence au CHU de Caen (Calvados). 

Le jeune homme qui serait âgé d’une vingtaine d’années, n’a toujours pas été interpellé. L’enquête a été confiée au commissariat d’Alençon et à la police judiciaire de Caen.

Mercredi 30 octobre, un portrait-robot de l’agresseur a été réalisé. “Aucune piste n’est écartée”, indique le parquet d’Alençon même si les propos tenus par l’individu peuvent laisser penser à l’acte d’un déséquilibré mental, précise 20 minutes.

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc etc...