Impôts : voilà pourquoi vous avez encore des sommes à régler

Vous faites peut-être parti des Françaises et des Français à avoir reçu un courrier du fisc, exigeant un remboursement. Cela n’a rien d’anormal. Explications.

Vous faites peut-être parti des Françaises et des Français à avoir reçu un courrier du fisc, exigeant un remboursement. Cela n’a rien d’anormal. Explications.

Comme tous les contribuables, vous avez prélevé chaque mois en 2019. C’est normal : c’est là tout l’objet du prélèvement à la source. Théoriquement, il permet d’éviter des dépenses ultérieures et permet de mieux adapter l’impôt à la réalité de vos revenus. En pratique, cependant, il arrive que le fisc fasse quelques erreurs. Parfois cela signifie que vous aurez droit à des remboursements… Dans d’autres situations, à l’inverse, c’est à vous de payer. Hélas.

Cela n’a rien d’anormal, explique Ouest France. Au contraire ! En pratique, l’administration fiscale applique à chaque contribuable un taux d’imposition – lequel est ensuite utilisé pour calculer le montant qu’il faut prélevé sur les revenus mensuels de tout un chacun. Seulement… Elle ne peut se baser que sur les émoluments dont elle a connaissance.

Or, souligne le quotidien régional, ses dernières informations remontent… à 2017. “Autrement dit, les sommes prélevées chaque mois à la source restent des avances imprécises”, écrivent nos confrères.

Que faire si vous avez encore des sommes à payer ?

Selon la somme qu’il vous reste à payer, le paiement se fera différemment : toutes celles et ceux qui doivent moins de 300 euros règleront en une seule fois en septembre. C’est le fisc qui s’occupera de récupérer son dû, directement sur le compte de l’intéressé. Si la somme est plus importante, les prélèvements seront étalés de septembre à décembre 2020.

Si jamais…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...