Impôts : quelle somme d’argent pouvez-vous donner à votre enfant ?

Aider financièrement votre enfant, s’il est adulte, peut avoir des avantages. Quelles sont les conditions ? Combien pouvez-vous lui donner chaque mois ?

Aider financièrement votre enfant, s’il est adulte, peut avoir des avantages. Quelles sont les conditions ? Combien pouvez-vous lui donner chaque mois ?

Aider ses enfants, même grands, est le quotidien de nombreux parents. Ce n’est pas parce qu’ils sont majeurs et qu’ils ont quitté le foyer que les jeunes adultes ne peuvent pas bénéficier d’un petit coup de pouce financier. De nombreux parents font, chaque mois, un don régulier à leur progéniture sans savoir vraiment ce qu’il en est au niveau du droit. Comme l’explique MoneyVox, aider vos enfants peut aussi vous rapporter financièrement puisque certaines aides, à un certain montant, peuvent vous faire bénéficier de réduction d’impôts. Deux conditions sont tout de même à remplir : il faut que cet enfant ne soit pas rattaché à votre foyer fiscal et qu’il soit en état de besoin. Si c’est le cas, alors vous pouvez déduire de vos déclarations la somme que vous lui versez. Pourquoi ? Car les dons réguliers aux enfants sont considérés comme une pension alimentaire.

Aide financière : quand les enfants en ont besoin

Dans les faits, vous pouvez donner la somme que vous souhaitez à vos enfants, mais, pour que cela soit bénéfique pour vous, cette dernière ne devait pas dépasser les 5 947 euros en 2019 et devrait donc dépasser les 6 000 euros pour l’année 2020. Cela représente donc environ 500 euros par mois que vous pouvez, au maximum, donner à un enfant adulte non rattaché à votre…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...