Impôts et cotisations : faut-il garder son PER après la retraite ?

Le PER est un outil puissant pour défiscaliser. Certains travailleurs le gardent ouvert même après la retraite. Ont-ils raison de le faire ?

Le PER est un outil puissant pour défiscaliser. Certains travailleurs le gardent ouvert même après la retraite. Ont-ils raison de le faire ?

A l’approche de la retraite, la question revient souvent : comment réduire son impôt ? Fort heureusement, cette interrogation fait partie de celles auxquelles il est possible de répondre ; puisque divers dispositifs permettent en effet de préparer sa cessation d’activité tout en limitant le montant de son assiette fiscale. https://www.planet.fr/finance-et-epargne-per-pourquoi-vous-devriez-souscrire-un-plan-depargne-retraite-avant-la-fin-de-lannee.2368266.1553.html?xtor=SEC-143, mis en place dans le cadre de la loi Pacte et que recommande désormais le site spécialisé https://www.lerevenu.com/impots-et-droits/defiscalisation/impot-sur-le-revenu-3-astuces-pour-reduire-la-facture. Ce produit d’épargne présente de nombreux avantages et permet notamment la déduction des sommes consacrées à son alimentation du revenu imposable de l’épargnant. Dès lors, le simple fait de verser des cotisations devient une porte ouverte vers la défiscalisation… 

Dans certains cas, https://www.planet.fr/placements-avez-vous-encore-lage-pour-un-per.2219526.29836.html?xtor=SEC-143 pour un assuré ayant d’ores et déjà liquidé ses droits ; en témoigne en effet les cas de cumul emploi-retraite donnant lieu à l’ouverture – ou la réouverture – d’un plan d’épargne retraite. Ce dernier, précise…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...