Impôts, consommation… Les premiers effets néfastes du Brexit dans votre quotidien

La période de transition post-Brexit est à peine terminée, et déjà, entreprises et consommateurs en subissent les conséquences. En voici une liste non exhaustive.

La période de transition post-Brexit est à peine terminée, et déjà, entreprises et consommateurs en subissent les conséquences. En voici une liste non exhaustive.

Premiers couacs. La période de transition post-Brexit s’achève et laisse apparaître les premiers désagréments de cette désunion. Les échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et le l’Europe se durcissent et pénalisent autant les entreprises que les consommateurs. Si l’accord conclu in extremis entre Londres et Bruxelles n’a établi ni quota ni droits de douanes, on peut désormais dire adieu à la libre circulation des biens entre les pays membres de l’UE et le Royaume-Uni. Elle reste seulement en place entre l’Espagne et Gibraltar, et entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande, rappelle Capital.

Brexit : de nouvelles formalités difficiles à appliquer

Les nouvelles formalités engendrent ainsi quelques difficultés. À titre d’exemple, six chargements ont été refusés vendredi 1ᵉʳ janvier dans le port de Holyhead au Pays de Galles, car les nouvelles règles n’étaient pas respectées.

Bien que l’Irlande du Nord profite de dispositions douanières spécifiques, les produits agroalimentaires provenant de la Grande-Bretagne requièrent de nouvelles formalités et des contrôles, entraînant ainsi des perturbations. “Un nombre restreint de nos produits sont temporairement indisponibles pour nos clients en Irlande du Nord en attendant que les…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...