Immobilier : est-il bon d’investir en 2021 ?

Malgré une hausse au premier déconfinement, le marché de l’immobilier finit l’année au ralenti, du fait des difficultés à obtenir un crédit immobilier. À quoi s’attendre en 2021 ?

Malgré une hausse au premier déconfinement, le marché de l’immobilier finit l’année au ralenti, du fait des difficultés à obtenir un crédit immobilier. À quoi s’attendre en 2021 ?

L’euphorie post premier déconfinement n’aura pas lieu en cette fin d’année. Si des dizaines de milliers de ventes, mises en pause jusqu’au 11 mai, ont été conclues jusqu’à l’été, la part sera bien moindre d’ici fin décembre.

Bien que moins strict que le premier, ce second confinement, avec maintien de l’activité, accuse un recul de 10% de promesses de vente signées en novembre contre une baisse 75% en mars dernier, d’après une étude de Meilleurs agents. Les signatures électroniques, la prospection et les visites à distance ainsi que la reprise plus rapide des visites en physique n’y changeront rien. Selon les estimations de la Fédération nationale des agents immobiliers (Fnaim), en fin d’année, on comptabilisera environ 250 000 ventes en moins, par rapport à 2019. Comment expliquer ce revirement de situation ?

Crise sanitaire : de gros impacts sur les ménages

Chômage partiel, licenciement… Selon le ministère du Travail, 300 000 salariés subissent à l’heure actuelle une activité partielle longue durée. Ils…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...