Epargne : pourquoi l’argent des Français accumulé durant le confinement n’est pas près de circuler à nouveau

Taux bas, protection, climat économique incertain… Si, d’après l’OFCE, 75 milliards d’euros auraient dû être dépensés depuis la mi-mars, plusieurs raisons poussent les Français à conserver leurs économies.

Taux bas, protection, climat économique incertain… Si, d’après l’OFCE, 75 milliards d’euros auraient dû être dépensés depuis la mi-mars, plusieurs raisons poussent les Français à conserver leurs économies.

Au grand dam du gouvernement et du marché économique, la consommation ne redécolle pas comme attendu. Malgré une légère reprise après le confinement, les Français achètent beaucoup moins, et économise toujours beaucoup. L’exécutif craint d’ailleurs la non-circulation des sommes amassées. D’après l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), 75 milliards d’euros auraient dû être dépensés depuis la mi-mars. Jusqu’à 100 milliards d’euros pourraient même être épargnés d’ici la fin 2020, d’après les estimations de Philippe Crevel, économiste et directeur du Cercle de l’épargne.

Recours au compte courant en nette hausse (+28% chez BPCE, +27% à la BNP), placements massifs sur les livrets d’épargne réglementés malgré les faibles taux… Par prudence, les Français ne cessent d’épargner. Au premier semestre, 20,41 milliards d’euros ont été versés sur le Livret A, contre seulement 11,57 milliards d’euros en 2019, à la même période.

Epargne : une habitude culturelle

Comme nous le confiait en mai dernier Karl Toussaint du Wast, cofondateur de netinvestissement.fr, “les Français sont de très gros…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...