Edouard Philippe “gère son risque pénal” : l’intrigante confidence de Philippe de Villiers 

Sur le plateau de BFMTV, Philippe de Villiers s’est récemment accordé quelques confidences. Il est notamment revenu sur son appel téléphonique avec Emmanuel Macron… Et a détaillé la teneur de leur échange.

Sur le plateau de BFMTV, Philippe de Villiers s’est récemment accordé quelques confidences. Il est notamment revenu sur son appel téléphonique avec Emmanuel Macron… Et a détaillé la teneur de leur échange.

Emmanuel Macron serait “amer”. C’est en tout cas ce qu’expliquait Philippe de Villiers, ancien secrétaire d’Etat, vicomte et célèbre créateur du Puy du Fou, au micro de BFMTV. D’après lui, le président de la République a de quoi être profondément agacé : ses ministres s’inquiéteraient moins de l’état du pays que de l’épée de Damoclès suspendue, à quelques centimètres de leur nuque, par leur propre action politique. Edouard Philippe en tête.

Sur son site, la chaîne d’information évoque un entretien “acerbe”, et s’attarde sur les tirs nourris de l’écrivain, venu faire la promotion de son nouvel ouvrage, intitulé Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde.

“J’ai eu une conversation le 17 mai avec Emmanuel Macron, je lui ai demandé pourquoi Edouard Philippe fait ça, pourquoi il ne déconfine pas plus vite ? Pourquoi les mêmes qui interdisaient les masques nous obligent quand ça n’est plus nécessaire ?”, a d’abord questionné l’ancien député, au téléphone avec le président de la République. Et lui de poursuivre, évoquant un chef de l’Etat agacé : “Il m’a dit ‘il gère son risque pénal'”.

“Il y avait un désaccord entre eux et Macron est amer de voir que Philippe est plus populaire, il voulait déconfiner plus vite”, note encore Philippe de Villiers.

Edouard…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...