Droits de succession : découvrez le nouveau barème 2022

Lors de la succession, les héritiers doivent payer des droits. Le montant exact qu’il vaut régler varie en fonction de la somme perçue et du degré de proximité avec le parent décédé.

Lors de la succession, les héritiers doivent payer des droits. Le montant exact qu’il vaut régler varie en fonction de la somme perçue et du degré de proximité avec le parent décédé.

En 2022, la succession change. Comme tous les ans, les héritiers qui acceptent le leg d’un parent décédé – il est en effet possible de le refuser, https://www.planet.fr/conso-quand-et-comment-refuser-un-heritage.245655.1404.html?xtor=SEC-143 – devront payer des droits sur les sommes perçus. Le montant exact qu’il faudra régler dépend de plusieurs critères, parmi lesquels le barème en vigueur. Autre élément important, https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14198 : le degré de proximité avec le trépassé. 

“Le calcul du montant des https://www.planet.fr/gestion-de-patrimoine-heritage-et-succession-les-trois-astuces-a-mettre-en-place-avant-70-ans.2188712.687354.html?xtor=SEC-143 passe par plusieurs étapes. Après l’inventaire des biens du défunt et la déduction des dettes, il faut déterminer la part de succession qui vous revient. Vous devrez payer un impôt sur cette succession. Le barème et l’abattement tiennent compte de votre lien avec le défunt”, alerte en effet la plateforme officielle. Non sans préciser qu’il est possible, sous condition, de “demander des délais de paiement”.

Droits de succession : quelle évolution du barème en 2022 ?

Contrairement au barème de l’impôt sur le revenu, les tranches d’imposition relative aux droits de donations et de successions ne changent pas en…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...