Disparition de Delphine Jubillar : la piste de la mauvaise rencontre

Près d’un mois après la disparition de la jeune femme, de nombreuses questions sont toujours sans réponse. A-t-elle fait une mauvaise rencontre le soir de sa disparition ? C’est une des pistes des enquêteurs.

Près d’un mois après la disparition de la jeune femme, de nombreuses questions sont toujours sans réponse. A-t-elle fait une mauvaise rencontre le soir de sa disparition ? C’est une des pistes des enquêteurs.

Un mois et aucune réponse. Delphine Jubillar a disparu depuis le 15 décembre 2020 et les enquêteurs ne savent toujours pas ce qui lui est arrivé. L’infirmière de 33 ans aurait quitté son domicile de Cagnac-les-Mines (Tarn) à pied dans la nuit du 15 au 16 décembre, en compagnie de ses deux chiens. Munie seulement de son téléphone portable, elle a laissé derrière elle ses papiers d’identité, son portefeuille, mais surtout sa famille. Que s’est-il passé ce soir-là ? Delphine Jubillar a-t-elle disparu volontairement ? A-t-elle rejoint une connaissance ? A-t-elle fait une mauvaise rencontre ? Interrogée par Le Parisien, une source proche du dossier explique : “La seule certitude que nous avons, c’est que cette disparition ne peut s’expliquer que par l’intervention d’un tiers”.

Disparue du Tarn : elle “n’aurait jamais abandonné ses enfants”

Une information judiciaire a été ouverte pour “enlèvement et séquestration” par le parquet de Toulouse alors que la disparition de la jeune femme est considérée comme “inquiétante” depuis le début de l’affaire. Les gendarmes chargés de l’enquête remontent toujours plusieurs pistes et s’intéressent particulièrement à sa vie intime, pour tenter de trouver une explication à son départ soudain. Mère de deux enfants en bas âge, Delphine Jubillar est décrite par ses proches et des…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...