Disparition de Delphine Jubillar : cet élément qui torture les enquêteurs

Delphine Jubillar a disparu il y a un mois et reste introuvable. L’enquête des gendarmes est rendue difficle par plusieurs éléments, notamment l’heure à laquelle elle a quitté son domicile.

Delphine Jubillar a disparu il y a un mois et reste introuvable. L’enquête des gendarmes est rendue difficle par plusieurs éléments, notamment l’heure à laquelle elle a quitté son domicile.

Les recherches se poursuivent, l’espoir s’amenuise. Delphine Jubillar a disparu il y a un mois après avoir quitté son domicile de Cagnac-les-Mines, dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 décembre. Depuis, c’est l’incompréhension dans ce village du Tarn où le couple vivait avec ses deux enfants, un garçon de six ans et une fillette de 18 mois.

Affaire Jubillar : à quelle heure est-elle partie ?

Depuis quatre semaines, les auditions se multiplient, les perquisitions s’enchaînent mais on ne sait toujours pas où se trouve la jeune femme, ni si elle est encore en vie. Il faut dire que les gendarmes bénéficient de peu d’éléments pour orienter leurs recherches. L’infirmière de 33 ans semblait appréciée de tous, décrite comme souriante, solaire, mais aussi réservée et discrète sur sa vie privée.

Cette dernière est passée au crible depuis un mois : en instance de divorce avec son époux Cédric, Delphine Jubillar – née Aussaguel – entretenait aussi une liaison épistolaire avec un homme rencontré sur Internet. Son implication a été écartée par les enquêteurs, qui buttent sur un élément : le moment précis de sa disparition. Depuis le début de l’affaire, le témoignage d’une de ses voisines âgée est répété dans les médias : la jeune femme aurait quitté son domicile en pleine nuit en compagnie de ses deux chiens…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...