Disparition d’Aurélie Vaquier : retour sur la perquisition qui a fait basculer l’enquête

Un corps, “très probablement” celui d’Aurélie Vaquier, a été retrouvé enseveli sous une dalle de béton au domicile de la trentenaire. Son compagnon a été placé en garde à vue pour enlèvement, séquestration et meurtre.

Un corps, “très probablement” celui d’Aurélie Vaquier, a été retrouvé enseveli sous une dalle de béton au domicile de la trentenaire. Son compagnon a été placé en garde à vue pour enlèvement, séquestration et meurtre.

Une dalle de béton fraîchement coulée, soigneusement dissimulée par des outils placés ça et là. Lors de leur première perquisition, les gendarmes en charge de l’enquête pour la disparition d’Aurélie Vaquier ne remarquent rien. Rappelez-vous : cette femme de 38 ans, habitante de Bédarieux (Hérault), a disparu des radars le 28 janvier 2021. Samire, le compagnon de la disparue, indique avoir reçu un message de sa part le 13 février suivant. Dans ce texto, elle aurait indiqué vouloir se mettre à l’écart pour écrire et aurait demandé à son partenaire de ne pas alerter sa soeur et son frère. Une preuve de vie rapidement remise en question par les proches de la trentenaire.

Près de deux mois plus tard, le mercredi 7 avril, ledit compagnon d’Aurélie Vaquier est placé en garde à vue pour enlèvement, séquestration et meurtre. Comment expliquer un tel revirement de situation ? Lors de leurs premières recherches, les gendarmes ne remarquent pas la fameuse dalle de béton, en dessous de laquelle un corps reposait, rapporte …

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...