Dans quelles villes l’absentéisme dans la fonction publique est-il le plus élevé ?

Si le nombre de jours d’absence des agents du service public est évalué en moyenne à un peu plus de 33 jours par an, selon les villes, il peut être bien plus élevé. C’est ce que révèle le classement du think-tank libéral iFRAP.

Si le nombre de jours d’absence des agents du service public est évalué en moyenne à un peu plus de 33 jours par an, selon les villes, il peut être bien plus élevé. C’est ce que révèle le classement du think-tank libéral iFRAP.

En matière d’absentéisme, les disparités territoriales sont grandes. Tel est le constat du think-tank libéral iFRAP, dédié à l’analyse des politiques publique. Il a établi le classement des communes au sein desquels les agents publics sont le plus souvent en arrêt maladie. Pour cela, les données de 53 communes représentant 142 000 agents et 8,9 millions d’habitants ont été décortiquées.

Selon le rapport publié ce mercredi 25 novembre et qui se fonde sur les derniers bilans sociaux disponibles, soit ceux de 2017, l’absentéisme moyen dans les mairies de France s’élève à un plus de 33 jours par an (33,2 précisément).

Par absentéisme, l’iFRAP entend les maladies ordinaires telles que la grippe, la gastro-entérite, l’angine, etc., les accidents du travail imputables au service ou au trajet ainsi que les maladies de longue durée. Les absences liées à la maternité, paternité, ou adoption ne sont en revanche pas comptabilisées dans l’étude.

Absentéisme au travail : gros écart entre le public et le privé

Toutefois, l’étude précise que la population vieillissante chez les fonctionnaires, l’augmentation des congés “longue maladie” ou encore le temps de réintégration au travail après une…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...