CoVid-19 : que se passera-t-il si les Français refusent de se faire vacciner

Le président de la République n’entend pas rendre le vaccin anti-coronavirus obligatoire. Pour autant, seuls 20% des Françaises et des Français déclarent être prêts à se faire vacciner dès que possible…

Le président de la République n’entend pas rendre le vaccin anti-coronavirus obligatoire. Pour autant, seuls 20% des Françaises et des Français déclarent être prêts à se faire vacciner dès que possible…

“Nous commencerons vraisemblablement dès fin décembre, début janvier, sous réserve de validation par les autorités sanitaires, par vacciner les personnes les plus fragiles et donc les plus âgées”, a déclaré le président de la République, lors son allocution télévisuelle du mardi 24 novembre 2020. Il y a détaillé les modalités de déconfinement, certes, mais pas seulement : le chef de l’Etat, rappelle le Huffington Post,  s’est aussi attardé sur les campagnes de vaccinations nécessaires au recul de l’épidémie. Emmanuel Macron entend les lancer aussi vite que faire se pourra. “Je veux être clair, je ne rendrais pas la vaccination obligatoire”, a-t-il néanmoins précisé, expliquant qu’il souhaitait que la lutte contre le CoVid-19 se fasse “de manière claire, transparente, en partageant à chaque étape toutes les informations, ce que nous savons comme ce que nous ne savons pas”.

Le fait est néanmoins, que bien des Françaises et des Français ne sont pas convaincus par les vaccins qui pourraient bientôt être présentés sur le marché. D’après un sondage BVA exclusif pour Europe 1, seuls 20% d’entre eux envisagent véritablement de se faire vacciner aussi vite que possible…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...