Covid-19 : les départements où les hospitalisations sont plus nombreuses qu’au printemps

Moins touchés par la première vague, une quarantaine de départements font toujours face, en ce début d’année, à un nombre d’hospitalisations plus fort qu’au printemps 2020. Les voici.

Moins touchés par la première vague, une quarantaine de départements font toujours face, en ce début d’année, à un nombre d’hospitalisations plus fort qu’au printemps 2020. Les voici.

Et surtout, la santé. Les Français ont trinqué à la nouvelle année il y a tout juste une semaine, se souhaitant le meilleur pour les 12 prochains mois et espérant que l’épidémie de Covid-19 sera bientôt derrière eux. De nombreux médecins et scientifiques ont d’ores et déjà prévenu que les premiers moments de 2021 ressembleront à 2020, avec un virus qui continue de circuler malgré le démarrage de la campagne de vaccination en France. Les derniers chiffres sur la pandémie ont de quoi inquiéter, alors que plus de 20 000 nouveaux cas ont été enregistrés ces dernières 24 heures. Les rassemblements en famille lors des fêtes de Noël commencent-ils à montrer leurs effets ?

Covid-19 : déjà un rebond après les fêtes ?

Le rebond épidémique est particulièrement virulent dans l’est du pays, avec une carte de l’Hexagone qui semble coupée en deux. 15 départements sont d’ores et déjà soumis à de nouvelles restrictions avec un couvre-feu qui débute à 18 heures et non plus à 20 heures, comme c’est le cas sur l’ensemble du territoire. Les voici : les Ardennes, la Marne, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, les Vosges, la Haute-Marne, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort, le Doubs, le Jura, la Saône-et-Loire, la Nièvre, les Hautes-Alpes et les Alpes-Maritimes. Sans surprise, ils se situent tous dans des régions de l’est de la…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...