Covid-19 : finalement, les personnes asymptomatiques ne transmettraient que rarement le virus

Jusqu’à présent, les inquiétudes face à la propagation du nouveau coronavirus se portaient davantage sur les personnes infectées, ne présentant pas de symptômes. Or, d’après une analyse de l’OMS, ce serait l’inverse…

Jusqu’à présent, les inquiétudes face à la propagation du nouveau coronavirus se portaient davantage sur les personnes infectées, ne présentant pas de symptômes. Or, d’après une analyse de l’OMS, ce serait l’inverse…

Les personnes asymptomatiques sont-elles oui ou non contagieuses ? Jusqu’ici, les autorités sanitaires penchaient fortement pour le oui. Elles étaient d’ailleurs considérées comme l’un des vecteurs principaux du coronavirus. Des chercheurs californiens ont publié le 3 juin dernier dans le journal médical Annals of Internal Medicine, qu’elles représentent jusqu’à 45% des personnes infectées.

Or, une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pourrait chambouler totalement la stratégie de lutte contre la pandémie de Covid-19. Après avoir analysé les données auxquelles elle a accès depuis le début de la crise sanitaire, notamment en provenance de pays ayant suivi exhaustivement le parcours des malades et de leurs cas contacts, une conclusion étonnante apparaît : les personnes asymptomatiques ne transmettraient finalement que très rarement le virus.

C’est ce qu’a déclaré à Genève, Maria Van Kerkhove, la responsable technique de l’OMS, durant une conférence de presse ce lundi 8 juin 2020 : “D’après les données dont nous disposons, il semble toujours rare qu’une personne asymptomatique transmette effectivement à un individu secondaire”.

[…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...