Couvre-feu : que dire aux policiers si on est coincé dans les bouchons ?

En théorie, les forces de l’ordre sont supposées faire preuve de compréhension si un automobiliste est coincé par les bouchons à 18h. En pratique, la situation peut s’avérer coûteuse…

En théorie, les forces de l’ordre sont supposées faire preuve de compréhension si un automobiliste est coincé par les bouchons à 18h. En pratique, la situation peut s’avérer coûteuse…

Les images ont choqué bien des automobilistes et sans doute autant d’internautes. Dimanche 31 janvier, de nombreux usagers de la route se sont retrouvés coincés dans les bouchons, alors qu’ils empruntaient le périphérique pour regagner ou quitter la capitale. Parce que les contrôles sont désormais 30% plus nombreux – c’est ainsi que le gouvernement entend combattre le coronavirus sans s’aider d’un confinement -, un certain nombre d’entre eux ont été verbalisés.

En tout et pour tout, indique LCI, 400 kilomètres de bouchons ont été enregistrés… soit quatre fois plus qu’en temps normal. Une partie d’entre eux ont d’ailleurs été générés par l’action de force de l’ordre, qui n’ont néanmoins pas hésité à distribuer des amendes à tout va. Depuis, le gouvernement reconnaît à demi-mot une certaine forme d’excès de zèle. “Je comprends que cette situation et ces images provoquent une interrogation. On va regarder ce qu’il s’est passé”, a notamment déclaré Gabriel Attal, le porte-parole de l’équipe exécutive, invité par…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...