Coronavirus : le sujet dont les ministres n’ont absolument pas le droit de vous parler

Le président de la République est furieux. Certains ministres, estime-t-il, se montrent parfois trop bavards. C’est pourquoi il a tenu à leur rappeler les deux sujets qu’il leur est interdit d’aborder.

Le président de la République est furieux. Certains ministres, estime-t-il, se montrent parfois trop bavards. C’est pourquoi il a tenu à leur rappeler les deux sujets qu’il leur est interdit d’aborder.

“Ça a beaucoup secoué”, explique l’un des ministres présent lors du dernier coup de sang d’Emmanuel Macron. Très en colère, le président de la République a une fois encore tapé du poing sur la table et est allé jusqu’à menacer les membres de son gouvernement, rapporte le quotidien régional Sud-Ouest. Et pour cause ! Il les trouve, pour beaucoup, bien trop bavards. Il a donc tenu à leur rappeler ce qu’ils étaient en droit de dire… et ce qui, au contraire, pourrait leur coûter leur poste.

C’est à l’occasion d’un séminaire gouvernemental, organisé le mercredi 13 janvier 2021, que le chef de l’Etat a dit tout son agacement ; fruit de plusieurs semaines de frustration. En cause ? Un défaut dans la communication ministérielle. Et pas des moindres. “Ce qui s’est passé dimanche est inadmissible”, a en effet accusé l’homme le plus puissant de France, qui a taclé tous ses soldats avec la même ardeur, mais pas sans en viser un en particulier. 

C’est Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué chargé des Transports qu’Emmanuel Macron – lequel “ne tolère plus aucun faux pas”, d’après le tabloïd…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...