Coronavirus : attention, il n’est pas prouvé que les personnes déjà infectées soient immunisées

L’Organisation mondiale de la santé met en garde. La délivrance de “passeports immunitaires” comporte un risque de propagation continue de la pandémie de Covid-19.

L’Organisation mondiale de la santé met en garde. La délivrance de “passeports immunitaires” comporte un risque de propagation continue de la pandémie de Covid-19.

“A la date du 24 avril 2020, aucune étude n’a évalué si la présence d’anticorps au SARS-CoV-2 confère une immunité contre une future infection par ce virus chez les humains”, prévient l’OMS.

Dans un communiqué dévoilé ce samedi 25 avril 2020, l’Organisation mondiale de la santé rappelle en effet qu’il n’existe, à l’heure actuelle, pas de preuve que les individus testés positifs au Covid-19 soient immunisés et protégés contre une réinfection. Elle met ainsi en garde contre la délivrance de “passeports immunitaires” qui risque de favoriser la propagation continue de la pandémie, rapporte L’Obs avec l’AFP.

“Il n’y a actuellement aucune preuve que les personnes qui se sont remises du Covid-19 et qui ont des anticorps soient prémunies contre une seconde infection”, ajoute l’organisation.

Covid-19 en France : les derniers chiffres du 24/04/2020

1773 nouveaux cas confirmés (total: 122577, Monde: 2812384) 305 … Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...