Confinés à 5 dans 11m² : cette famille raconte son calvaire

L’annonce du confinement, qui s’est accompagné d’une naissance, laisse cette famille dans une situation très délicate. Le père, âgé de 44 ans, s’est exprimé dans la presse pour dire leurs difficultés.

L’annonce du confinement, qui s’est accompagné d’une naissance, laisse cette famille dans une situation très délicate. Le père, âgé de 44 ans, s’est exprimé dans la presse pour dire leurs difficultés.

Il est contraint de dormir dans un hamac dressé tant bien que mal en diagonale de son appartement. Martial, un père de famille âgé de 44 ans, habite avec sa famille dans un petit logement parisien de 11 mètres carrés. En tout et pour tout, depuis la naissance de Léandre en plein cœur du confinement, ils sont cinq à vivre dans cet espace ô combien exigu, rapporte Le Parisien qui recueille le témoignage de cette tribu pour qui le confinement est bien difficile. “On est obligé d’avoir une organisation quasi-militaire”, résume-t-il en quelques mots, dès le début de la vidéo diffusée le 27 mars 2020, qu’il a tourné sur son smartphone pour alerter sur son calvaire.

“C’est un logement au sixième étage fait pour des étudiants, pas pour des familles”, explique Martial, après avoir présenté les membres de son clan : Maria, sa compagne, mais aussi Thiago, Alicia et Léandre leurs trois enfants. L’appartement n’est en fait qu’une chambre, dans laquelle ont été engoncé un coin cuisine et des toilettes. Pour que chacun puisse dormir, il a du installer une mezzanine, un petit lit intermédiaire pour le bébé et un matelas où sommeillent sa partenaire et son fils. “C’est délicat”, ironise-t-il simplement.

Indéniablement, le quotidien de Martial et les siens n’a pas grand chose à voir avec celui qu’ont pu décrire certains écrivains dans les colonnes de grand…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...