Coiffeur : êtes-vous obligé de payer si le résultat ne vous plaît pas ?

Coupe ratée, couleur non adéquate… Il n’est pas rare d’être insatisfait des prestations d’un coiffeur. Est-il pour autant possible de partir sans régler la note ou de demander un remboursement ? Le point sur vos droits.

Coupe ratée, couleur non adéquate… Il n’est pas rare d’être insatisfait des prestations d’un coiffeur. Est-il pour autant possible de partir sans régler la note ou de demander un remboursement ? Le point sur vos droits.

“J’ai demandé à ce que l’on me coupe seulement les pointes et je me retrouve avec une coupe quasiment au carré !”, “Je voulais un roux cuivré et je suis ressortie carotte”, “Mon dégradé est totalement loupé !”, etc… Les déceptions des clients sortant de chez le coiffeur sont monnaie courante. Si certains jurent de ne plus retourner chez tel ou tel professionnel, d’autres n’hésitent pas à demander l’annulation de leur note, à négocier une nouvelle prestation ou à réclamer un remboursement après coup. Qu’est-il vraiment possible de faire lorsque le travail a été accompli ?

Coupe ratée : aucune obligation de résultat

Vous estimez que votre coupe est ratée ? Malheureusement, il vous sera impossible de vous faire rembourser. Selon la loi, le coiffeur n’est tenu qu’à une “obligation de moyen”, et non de “résultat”. Il doit certes, tout mettre en œuvre pour atteindre un objectif défini en amont avec le client, mais sa responsabilité contractuelle ne peut être engagée. Il n’a donc aucune raison de rembourser un client mécontent.

En revanche, si vous parvenez à prouver que le coiffeur a commis une faute dans l’exécution de son travail (non-respect des conditions d’utilisation du produit, travail confié à un…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...