Agen : bataille d’héritage pour le plus bel immeuble de la ville

Henriette Couderc a légué l’hôtel d’Escouloubre à la mairie d’Agen. Son fils conteste cette décision auprès du Petit Bleu d’Agen et affirme que sa mère “n’avait plus toutes ses facultés intellectuelles”.

Henriette Couderc a légué l’hôtel d’Escouloubre à la mairie d’Agen. Son fils conteste cette décision auprès du Petit Bleu d’Agen et affirme que sa mère “n’avait plus toutes ses facultés intellectuelles”.

C’est un bâtiment comme il en existe peu. Bâti à la fin du XVIIIe siècle, il est considéré comme le plus bel immeuble d’Agen (Lot-et-Garonne) mais est aujourd’hui au cœur d’une intense bataille d’héritage. Comme l’explique Le Petit Bleu d’Agen, l’hôtel d’Escouloubre a appartenu pendant près de cent ans à la famille d’Henriette Couderc, décédée en décembre 2019. Elle en avait elle-même hérité de son père Henri Couffignal, qui l’avait acquis en 1930 lors d’une vente aux enchères. Il est désormais divisé en dix appartements. Le bâtiment aurait pu continuer à se transmettre de génération en génération, puisqu’Henriette Couderc a eu un fils, mais elle a décidé de ne pas le lui transmettre, rapporte le journal local.

Bataille d’héritage à Agen : son fils n’a eu droit à rien

Mais alors qui est le nouveau propriétaire de l’hôtel d’Escouloubre ? Dans son testament, Henriette Couderc a décidé de léguer l’immeuble à… La municipalité d’Agen. S’il n’est pas rare que des personnes âgées fassent des legs à leur commune, cet héritage est contesté par Henri Couderc, le fils de la propriétaire. Selon Le Petit Bleu d’Agen, ce dernier “n’a…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...