Affaire Maddie : la grosse erreur de la police allemande

Alors qu’elle a relancé l’enquête sur la mystérieuse disparition de Madeleine McCann le 3 juin dernier, la police allemande est aujourd’hui mise en cause dans l’enquête. Voici pourquoi.

Alors qu’elle a relancé l’enquête sur la mystérieuse disparition de Madeleine McCann le 3 juin dernier, la police allemande est aujourd’hui mise en cause dans l’enquête. Voici pourquoi.

Nouvelles révélations dans l’affaire Maddie. Le 3 juin 2020, la police allemande a relancé de façon spectaculaire l’enquête sur la disparition en 2007 de la petite Britannique, Madeleine McCann. Elle a en effet annoncé qu’elle avait identifié un suspect. Il s’agit de Christian Brueckner, 43 ans, un pédophile multirécidiviste, actuellement en détention à Kiel, dans le nord de l’Allemagne.

Au moment des faits, il vivait à quelques kilomètres de l’hôtel où la petite-fille de 3 ans a disparu. Il est soupçonné du meurtre de l’enfant, qui était alors au Portugal en vacances avec ses parents. Or, d’après les informations publiées par le magazine allemand d’investigation Der Spiegel, en 2013, une faute des enquêteurs ont pu l’aider à dissimuler des preuves, rapporte l’AFP.

Affaire Maddie : les enquêteurs mis en cause

En effet, d’après Der Spiegel, dès 2013, la police allemande était sur la piste de ce suspect. Durant une émission très regardée en Allemagne, les parents de Maddie, accompagnés du chef d’enquête…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...