Affaire Aurélie Vaquier : son compagnon a déposé une demande de remise en liberté

Samire L. a été mis en examen pour “meurtre aggravé” après la découverte du corps de sa compagne. Selon les informations du Figaro, il a fait appel de sa détention provisoire.

Samire L. a été mis en examen pour “meurtre aggravé” après la découverte du corps de sa compagne. Selon les informations du Figaro, il a fait appel de sa détention provisoire.

Les enquêteurs n’ont pas encore toutes les réponses. Une semaine après la découverte du corps d’Aurélie Vaquier à son domicile de Bédarieux (Hérault), les gendarmes continuent leurs investigations pour retracer les derniers instants de la jeune femme. Son compagnon, Samire L., a été mis en examen pour “meurtre aggravé” et placé en détention provisoire. Cet ancien militaire de 39 ans nie les faits qui lui sont reprochés, expliquant qu’un autre homme aurait très bien pu pénétrer dans leur domicile – une ancienne galerie d’art du centre-ville – et dissimuler le corps d’Aurélie Vaquier sous cette dalle de béton.

Affaire Vaquier : le suspect nie les faits

Comme l’a expliqué le procureur de la République de Béziers, le corps de la jeune femme était extrêmement bien dissimulé à son domicile. “L’estrade était recouverte de nombreux cartons contenant divers objets, des cartons posés eux-mêmes sur un matelas, lui-même posé sur une moquette recouvrant un parquet flottant avec deux épaisseurs, et nous avons trouvé en dessous un sarcophage bétonné au centre de l’estrade”. C’est au moment où ce dernier a été percé que les chiens de recherche ont vivement réagi à l’odeur.

Plusieurs éléments ont conduit à l’arrestation de Samire L. la semaine dernière : le peu d’empressement qu’il a eu pour signaler la…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...