Accident sur l’A7 : la casse du turbo à l’origine du drame

Le conducteur du Renault Scénic a tenté désespérément de freiner avant l’accident, en vain. L’expertise confirme la défaillance mécanique et évoque un problème lié au turbo de la voiture.

Le conducteur du Renault Scénic a tenté désespérément de freiner avant l’accident, en vain. L’expertise confirme la défaillance mécanique et évoque un problème lié au turbo de la voiture.

L’enquête se poursuit. 48 heures après le tragique accident sur l’autoroute A7 qui a coûté la vie à cinq enfants, les forces de l’ordre commencent déjà à y voir plus clair. Lundi 20 juillet, peu après 19 heures, un Renault Scénic transportant neuf personnes a quitté la route avant de s’embraser dans un champ bordant la voie rapide. À son bord, neuf membres d’une même famille : un couple et ses quatre enfants, une belle-sœur et ses deux enfants.

Accident d’une famille sur l’A7 : une cause technique

Le nombre de personnes présentes dans le véhicule a été très vite pointé du doigt, mais le procureur de la République de Valence, Alex Perrin, a coupé court aux rumeurs. “C’est un véhicule prévu pour sept personnes, il y avait neuf personnes, mais des enfants jeunes. La cause de l’accident n’est manifestement pas dans le nombre de personnes à bord, c’est manifestement une cause technique, il faudra essayer de la comprendre”.

Les images de l’accident ont pu être captées par les caméras de Vinci Autoroutes. Le préfet de la Drôme, qui les a visionnées, explique qu’on voit le conducteur “se diriger vers la bande d’arrêt d’urgence à grande vitesse, puis il y a trois ou quatre tonneaux”. “Le véhicule est déjà en feu, et puis alors il y a un embrasement généralisé après les tonneaux et le véhicule est complètement écrasé sur le toit”,…

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...