14 juillet : Emmanuel Macron interpellé par des “gilets jaunes”

Ce mardi 14 juillet 2020, Emmanuel et Brigitte Macron ont été pris à partie par un groupe de plusieurs personnes alors qu’ils se promenaient dans Paris. Elles ont reproché plusieurs choses au président.

Ce mardi 14 juillet 2020, Emmanuel et Brigitte Macron ont été pris à partie par un groupe de plusieurs personnes alors qu’ils se promenaient dans Paris. Elles ont reproché plusieurs choses au président.

“Virez la BRAV !”, la brigade de répression de l’action violente. Tels sont les mots prononcés par un groupe de personnes à l’égard du chef de l’État en ce 14 juillet 2020, rapporte Le Figaro. Accompagné par sa femme Brigitte Macron, le président de la République se promenait aux Tuileries et a été accueilli par des sifflets. Parmi les individus présents, certains se revendiquaient “gilets jaunes” tandis qu’ils hurlaient “Macron démission”. L’échange entre Emmanuel Macron et le groupe a été filmé, il a donc été possible de les voir se réunir autour du chef de l’Etat, attendant une réponse au sujet de la BRAV.

Il s’agit précisément d’une unité de police composée à la fois de policiers des compagnies d’intervention, spécialisée dans le maintien de l’ordre, ainsi que des motards dont le rôle est de les déplacer rapidement d’un point à un autre. Face à cette demande virulente, le président de la République a répondu que ce n’était pas son rôle de s’occuper de ce point, tout en les priant de rester “cool” et de “ne pas crier”. Un individu lui a alors répondu : “Ca fait 18 mois qu’on est cool”. Ce sujet n’a pas été le seul évoqué durant cette rencontre animée.

Lire la suite sur Planet

Ne ratez plus rien !Soyez le premier à être informé des dernières actus du web
  • Les dernières actualités politiques et sociales
  • Les bons plans et meilleurs conseils
  • Etc ...